La presse en parle
 
A corps ouverts avec Serge Gérard Poidevain
Magazine Réalités - avril 1995
« … sans douleur aucune, il tirera d’entre vos entrailles cette flamme qui gît au tréfonds de vous, dont vous n’avez jamais pris conscience, et vous la remettra entre les mains, flamboyante et dansante, ambitieuse et heureuse de renaître. »
 
 
Un peintre étrange venu d'ailleurs
La Presse de Tunis - avril 1995
« Le verbe haut, le geste large, la sourire carnassier, il arbore ostensiblement sa canne…
Sa peinture? Des dessins, des calligraphies, des collages, des ensembles qui surprennent… »